Le convoi semi-automatisé pour moins de CO2 et plus de sécurité

Le convoi semi-automatisé, ou peloton routier, de camions de marques différentes va devenir une réalité en Europe grâce à l'initiative ENSEMBLE financée par l'Union européenne. Le groupe Volvo est l'un des six constructeurs de véhicules qui va apporter sa contribution technologique dans ce domaine.
Un convoi semi-automatisé de camions sur les routes européennes

Le consortium ENSEMBLE va expérimenter un convoi semi-automatisé de camions de marques différentes sur les routes européennes au cours des trois prochaines années, en association avec six constructeurs (Groupe Volvo, DAF, Daimler, Iveco, MAN et Scania). Cette initiative ouvre la voie à l'adoption de cette technique en Europe qui va réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2 tout en améliorant la sécurité routière et la rentabilité du fret de marchandises.

L'objectif principal du projet ENSEMBLE est de garantir la sécurité du peloton en cas d'utilisation de véhicules de différentes marques et de procéder à une évaluation de ses effets sur l'infrastructure, la sécurité et le trafic. Les autorités concernées seront approchées pour définir conjointement les exigences d'homologation pour la circulation routière. Des niveaux d'exploitation différents, tenant compte de la diversité des camions utilisés, seront définis pour orienter la conception des différentes fonctionnalités et des stratégies.

Grâce à des essais transfrontaliers en conditions réelles, l'effet sur le trafic, l'infrastructure et la logistique sera évalué tandis que des données pertinentes seront recueillies pour définir des scénarios de sécurité et harmoniser les exigences d'homologation.

En rendant possible le convoi multimarque sur les routes européennes, un camion pourra circuler en peloton avec n'importe quel autre. Cela devrait réduire la consommation de carburant d'une bonne partie des véhicules actuellement en exploitation. De plus, cela fluidifiera la circulation, en particulier dans les corridors fortement encombrés. Les convois s'inséreront dans le trafic normal, ce qui réduira la densité de véhicules, améliorant par là même les conditions de circulation. Grâce au contrôle dynamique automatisé entre les véhicules, la conduite sera plus sûre et moins stressante. Au niveau des bretelles d'accès et de sortie ainsi que des jonctions d'autoroutes, les convois augmenteront automatiquement les distances de sécurité pour laisser passer les autres usagers de la route.

Le projet débutera mi-2018. L'expérimentation finale du convoi semi-automatisé multimarque par ENSEMBLE sur route ouverte est prévue pour 2021.
 

En savoir plus sur notre participation à d'autres projets de recherche sur le convoyage.

European Truck Platooning Challenge et Sweden4Platooining

Sur le même sujet