Volvo Bus continue de soutenir le parcours de l'électromobilité à Bruxelles et reçoit une commande de 128 bus hybrides

Volvo Bus a reçu une nouvelle commande importante pour des bus hybrides et pour une mise en service à Bruxelles. La commande des 128 nouveaux bus a été passée par la STIB, qui assure le transport en commun dans la capitale belge. Outre les bus, la commande comprend l’option pour l'entretien et la maintenance de la chaîne cinématique et des batteries.

Volvo Bus continue de soutenir le parcours de l'électromobilité à Bruxelles et reçoit une commande de 128 bus hybrides

L'achat des 128 bus hybrides Volvo 7900 a lieu dans le cadre d'un accord qui a été attribué à Volvo Bus par la STIB en 2018. Depuis lors, Volvo a livré 110 bus hybrides pour le réseau de transports en commun bruxellois. Le premier lot de véhicules est équipé d’un accès au système de gestion de flotte de Volvo Bus. Le nouveau lot de 128 bus sera livré en 2021. L'objectif est que l'ensemble du parc automobile de la ville soit graduellement constitué de véhicules à propulsion électrique.

“Il est très encourageant de constater que Bruxelles et la STIB poursuivent le développement d'un système de transport public durable, même en ces temps difficiles. La durabilité continuera, à l’avenir également, à figurer en bonne place à l'agenda des villes. Nous sommes bien sûr extrêmement fiers de participer à cette évolution. Nos bus hybrides sont un outil important et polyvalent, nécessaire pour créer un futur système de transport urbain à la fois durable et attrayant. Grâce à notre réseau de service local hautement dévoué et compétent, nous garantissons une disponibilité et une fiabilité supérieures et un solide support à la clientèle”, déclare Håkan Agnevall, président de Volvo Bus.

“Le réseau de bus bruxellois se développe rapidement selon 2 axes complémentaires : la transition énergétique d'une part et une refonte majeure de nos itinéraires pour augmenter encore l'offre de transport en commun de près de 30% en quelques mois.  La flotte hybride Volvo est un élément majeur qui permet à la STIB de tirer parti de ce double défi. Volvo a développé dans les années 80 et 90 une excellente réputation à Bruxelles avec sa série B59, qui a permis une évolution majeure du service que nous proposons à nos passagers. Nous sommes heureux de continuer à développer notre qualité de service et de réduire considérablement notre empreinte environnementale grâce à la nouvelle série Volvo 7900 hybride”, a déclaré Renaud de Saint Moulin, Senior Vice President Transport Systems à la STIB.

Le Volvo 7900 hybride est entièrement propulsé par l'électricité, silencieux et sans émissions, jusqu'à 20 km/h. À des vitesses plus élevées, un petit moteur diesel est automatiquement activé. Les batteries du bus sont chargées via l'énergie récupérée lors du freinage, aucune infrastructure de charge n'est donc nécessaire. La consommation de carburant et les émissions de CO2 sont de 25 à 40% inférieures à celles d'un bus diesel correspondant. Les émissions de particules et d'oxyde d'azote sont 50% plus faibles.

Gothenburg, 20 mai, 2020

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

Joakim Kenndal, Responsable Relations Presse, Volvo Bus Corporation,
téléphone +46 739 02 51 50 ou e-mail joakim [dot] kenndal [at] volvo [dot] com.

Traduction faite par Veerle Ringoir, Volvo Bus Belgium,
Tel +32 482 51 11, e-mail veerle [dot] ringoir [at] volvo [dot] com

Sur le même sujet

Volvo Group – deuxième trimestre 2020

« Le deuxième trimestre de 2020 a été marqué par la pandémie de COVID-19 ainsi que ses effets négatifs sur la société et le développement économique. Les mesures adoptées par les pays pour contrôler la propagation ont eu un impact significatif sur ...

La production dans les usines Volvo Trucks redémarre

Les usines de Volvo Trucks en Belgique et en Suède qui ont été en grande partie fermées depuis la mi-mars redémarrent progressivement leur production, dans le respect des mesures visant à protéger la santé et la sécurité des employés.

...

Groupe Volvo – premier trimestre 2020

« Le premier trimestre 2020 a été impacté par les mesures prises pour arrêter la propagation de la pandémie de COVID-19. Ces mesures ont commencé à affecter nos opérations en Chine en février et ont eu un grave impact sur le groupe dès la mi-mars, ...